tadalafil 40 mg spain viagra dove comprarlo cialis livraisonjours
viagra preis in apotheke viagra rezeptfrei holland achat cialis 20mg en ligne
can you buy kamagra in australia viagra online sale in australia how much does viagra cost in australia with a prescription
sildenafil patent australia sildenafil sydney buy female viagra australia
brand renova no rx levofloxacin price cvs levaquin price per pill obagi tretinoin cream 0.05 on sale cost levaquin 500 mg walmart can celebrex 200 mg get you high www viagra australia how to obtain viagra in australia natural viagra over the counter australia

Memory Lane (Mikhaël Hers, 2010)

Une bande d’amis fait le deuil d’un des leurs.

Memory Lane apparaît comme une succession de saynètes triviales pleines d’un minable entre-soi (l’auteur semble ainsi avoir un sinistre rapport à l’altérité musicale) qui ne sont reliées entre elles que par un récit inconsistant mais qui sont enrobées par un filmage pseudo-cosmico-mélancolique quelque peu systématique dans ses effets (jolie lumière automnale, vent dans les arbres, agaçante diction chuchotée, folk-pop insignifiante). Bof.

Une critique magnifiquement enthousiaste ici.

Tags: , , , ,

2 Responses to “Memory Lane (Mikhaël Hers, 2010)”

  1. Edouard dit :

    Je trouve ça très joli, très attachant, Memory lane et l’ensemble du cinéma de M. Hers :
    http://nightswimming.hautetfort.com/archive/2011/09/08/memory-lane-et-le-cinema-de-mikhael-hers.html

  2. admin dit :

    « un beau film d’ambiance »
    c’est pas mal vu. Mais ce n’est pas mon truc (comme la musique d’ambiance).