viagra price 
buy cialis mastercard 
http://www.journeeseconomie.org/index.ph... 
http://www.toulouse-les-orgues.org/?page... wellbutrin online no prescription cheap buy generic viagra online download office pro 2010 oem purchase streets and trips 2008 buy indesign cs3 software buy toast titanium 6 mac price of word 2010 cheapest photoshop cs4 upgrade
    mathworks matlab price best buy lightroom cost of small business server 2011
http://www.acs.nmu.edu/hdw/images/1/11/?... buy camtasia studio 6.0 buy dreamweaver 3 uk http://www.museovirtual.uanl.mx/admin/in... discount mathcad http://www.museovirtual.uanl.mx/admin/in...
outlook 2010 discount buy outlook by itself

Le lion et le vent (John Milius, 1975)

Au Maroc en 1904, un chef arabe kidnappe une famille de riches Américains…

Les intentions nobles, épiques et héroïques de John Milius sont visibles mais leur traduction à l’écran manque un peu de naturel. Le film semble avoir été pensé par le verbe plus que par l’image et le mouvement: qu’elles aient lieu dans le désert ou dans les ambassades, bon nombre de scènes sont des dialogues théoriques à deux personnages sur la guerre, l’Islam et l’Occident. Les péripéties de l’action sont, elles, assez conventionnelles. De plus, Sean Connery en chef arabe n’est guère crédible. Ce manque d’enracinement des idées de l’auteur dans la réalité -autrement dit ce défaut de mise en scène- fait du Lion et le vent un film assez superficiel quoique divertissant: cela reste un agréable film d’aventures.

Tags: , , , ,

Comments are closed.