download windows 7 home premium cheap microsoft office software uk buy outlook 2007 license
cheap adobe audition cc 2014 how to get photoshop cs4 serial number download adobe flash cs5.5 professional
liquid sildenafil citrate sildenafil without a prescription viagra super active+ 100mg pills tamoxifen citrate 20 mg pct acyclovir 800 mg tablets generic zovirax xenical online prescription ciprofloxacin pills diflucan 150 mg price in pakistan generic deltasone 20 mg
viagra suppliers in australia is viagra subsidised in australia viagra australia with prescription
paxil mg clomid over the counter uk paroxetine hcl 20 mg tabs

La vie de plaisir (Albert Valentin, 1944)

Un patron de boîte de nuit peine à s’intégrer dans le milieu aristocratique de son épouse.

Encore une fois dans un film d’Albert Valentin, les flashbacks servent à compliquer une intrigue fondamentalement conventionnelle. La justification de cet artifice de construction réside ici dans le fait qu’il y a deux narrateurs, un avocat qui accuse et un avocat qui défend. La deuxième plaidoirie éclaire donc sous un jour nouveau ce qui était raconté dans la première. Le procédé n’est pas idiot en soi mais son utilisation est à la longue quelque peu redondante. Des caractères moins caricaturaux et plus de nuance dans la critique du milieu aristocratique auraient sans doute donné un film plus intéressant. En l’état, La vie de plaisir se suit sans déplaisir grâce à la gouaille d’Albert Préjean et à quelques piques bien senties. La fin élève un peu le niveau car elle montre enfin un début de partage des torts entre les protagonistes.

Tags: , , , ,

Comments are closed.