• buy nuance pdf converter professional 5 buy adobe acrobat pro 9.0 cheap adobe photoshop 6.0 buy microsoft word 2007 online buy filemaker 10 pro discount ms office for mac price of windows 8 pro best price autocad lt 2010 buy windows seven starter discount microsoft office 2008 mac best price server 2008 r2 buy office for mac 2011 in india cheap dreamweaver cs4 uk mathcad pricing cheap adobe acrobat
  • buy word 2002 cheap paperport professional 12 buying office 2010 academic purchase mappoint 2011 best price adobe illustrator cs3 autocad lt 2010 prices discount photoshop buy autodesk revit architecture 2015 software buy nero 8 essentials oem purchase eset smart security cheapest clarins beauty flash balm 50ml nero 9 reloaded best price buy microsoft office mac 2011 lightwave 10 student discount buying adobe photoshop 5

    La vie de plaisir (Albert Valentin, 1944)

    Un patron de boîte de nuit peine à s’intégrer dans le milieu aristocratique de son épouse.

    Encore une fois dans un film d’Albert Valentin, les flashbacks servent à compliquer une intrigue fondamentalement conventionnelle. La justification de cet artifice de construction réside ici dans le fait qu’il y a deux narrateurs, un avocat qui accuse et un avocat qui défend. La deuxième plaidoirie éclaire donc sous un jour nouveau ce qui était raconté dans la première. Le procédé n’est pas idiot en soi mais son utilisation est à la longue quelque peu redondante. Des caractères moins caricaturaux et plus de nuance dans la critique du milieu aristocratique auraient sans doute donné un film plus intéressant. En l’état, La vie de plaisir se suit sans déplaisir grâce à la gouaille d’Albert Préjean et à quelques piques bien senties. La fin élève un peu le niveau car elle montre enfin un début de partage des torts entre les protagonistes.

    Tags: , , , ,

    Comments are closed.