2 Responses to “La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau, 1978)”

  1. dr orlof dit :

    Oui, oui et oui : excellente critique pour un film excellent qu’il faut absolument redécouvrir. Les films de Brisseau sont à la fois bien ancré dans leur époque (comme « De bruit et de Fureur », cet opus là est effectivement assez visionnaire) mais ils la dépassent aussi (peut-être ce sens du mélo, du sacré que tu soulignes à la fin). D’où ce sentiment d’une œuvre qui vieillit très bien (j’avais très peur d’abimer les beaux souvenirs de ‘Céline » et ‘l’ange noir » en les revoyant et ce sont toujours de magnifiques films) et qu’elle est de première importance…

  2. admin dit :

    ce serait bien qu’il revienne à ce genre de cinéma le père Brisseau. Moins théorique, plus ancré dans la réalité et donc plus romanesque que ses trois derniers opus.